vendredi 21 septembre 2007

La Guerre de 1870

Problématique : Quel est le rôle de la guerre de 1870 dans les relations franco-allemandes
  1. Les causes de la guerre.
  2. Les conséquences côté allemand.
  3. Les conséquences du point de vue français.
Présentation:

La Guerre de 1870 se déroule en une année, du 19 juillet 1870 au 28 janvier 1871, et aboutit à une victoire allemande incontestable. . En effet l’Allemagne possède d’emblée un avantage sur la France : ses troupes sont plus nombreuses et mieux préparées. Un million d'hommes sont impliqués. Cette guerre fait 47 000 morts du coté allemand, soit 14 % des effectifs , et 139 000 morts du coté francais, en tenant compte des pertes civiles.

Voici les batailles décisives de cette guerre :




Bataille de Wissembourg
Bataille de Reichshoffen
Bataille de Sedan
Siège de Metz
Siège de Belfort
Siège de Paris
Bataille du Mans



Les armées françaises sont rapidement battues, mais Gambetta organise la résistance. Il quitte Paris en ballon le 7 octobre et rejoint à Tours l'antenne gouvernementale qui s'y était installée avant le blocus de Paris. Il reconstitue trois armées : celle du Nord, celle de la Loire et celle de l'Est. Mais ces armées sont finalement vaincues, et la France signe l'armistice le 28 juillet 1871.

1)Les causes de la guerre.

Les rivalités franco prussiennes constituent les prémices de cette guerre.

En effet, vers la fin des années 1860, un fort courant francophobe touche la Prusse. La guerre est souhaitée par de nombreux hommes politiques dont Otto von Bismarck, qui voit là un prétexte à l’unification allemande et un biais pour amoindrir la puissance française à l’échelle européenne.

La population française quant à elle ne souhaite pas la guerre. Mais l’empereur Napoléon III cherche par tous les moyens à regagner son prestige, et il surveille d’un mauvais œil la menace prussienne.La tension préalable à la guerre croît en 1867 avec l’affaire du duché du Luxembourg. Les deux camps envisagent déjà une solution militaire.


Le véritable déclencheur du conflit est la dépêche d’Ems. Suite à une grave Révolution, l’Espagne n’a plus de souverain depuis 1868. Le 3 juillet 1870, Léopold de Hohenzollern Sigmaringen, cousin du roi de Prusse Guillaume Ier, se porte candidat au trône, sous l’influence de Bismarck. Conscient du danger qu’engendrerait une alliance entre la Prusse et l’Espagne, Napoléon III demande le retrait de sa candidature. Guillaume Ier accède à la demande de l’empereur français. Mais décidé à humilier la Prusse, ce dernier exige également une lettre d’excuse personnelle de la part du Roi. Guillaume Ier envoie alors à Bismarck une dépêche dans laquelle il laisse au chancelier le soin de rendre publique ou non cette dernière requête française. Bismarck profite de l’occasion pour exciter les Français et publie un texte reprenant, en des termes bellicistes et injurieux, les propos du Roi. Insultée, la France déclare (trop) précipitamment la guerre à la Prusse le 19 juillet 1870.

2) Les conséquences côté allemand.

La guerre de 1870, souhaitée par Bismarck, avait pour but principal l'unification allemande sous un empire fort. Le 3ème Reich est né. Guillaume Ier est proclamé empereur allemand dans la Galerie des Glaces du château de Versailles le 18 juillet 1871. 10 jours plus tard, l'armistice est signée par la France, qui se retrouve amputée de l'Alsace et de la Moselle. Les pertes allemandes ont été négligeables et l'Allemagne domine dorénavant l'Europe.



3) Les conséquences du point de vue français.

La France doit verser une indemnité à l'Allemagne suite au traité de Francfort. On assiste à une unification de la France dans la défaite.
De plus, la France ayant été le théâtre de tous les combats, elle doit réparer les dommages causés sur ses territoires.

Une des principales conséquences de l’effondrement français est la rébellion du peuple parisien, qui se révolte contre l’Assemblée le 18 mars 1871. Un gouvernement révolutionnaire est formé — la Commune de Paris — opposé à l’armistice et décidé à lutter avec acharnement contre les soldats envoyés par Tiers pour réprimer l’insurrection. La guerre civile prend fin avec la semaine sanglante (21-28 mai 1871).
Celle-ci donnera naissance à la IIIème République, en février 1875.
Cette guerre laisse un sentiment amer d'une revanche à prendre dans le camp français.
On pourra même oser faire un parallèle entre cette défaite et les conditions et les réparations imposées par la France après la 1ère guerre mondiale, ces conditions même qui engendreront un sentiment de revanche aux allemands et conduiront à la 2nd guerre mondiale. L'histoire semble se répéter quelquefois.


Il est également flagrant que la guerre de 1870 est très méconnue, peu de monument rendent hommage aux morts de cette guerre. Cette guerre courte et peu spectaculaire a été éclipsée par les 2 guerres mondiales qui l'ont suivie.


Travail sur la guerre de 1870, à rendre pour le 1er février
Lucas Claude et Kevin Grandemange


-Histoire de la guerre de 1870

3 commentaires:

Hymne a dit…

Euh, pour l'instant ça c'est le message en français mais le message en Allemand, j'ai pas encore tout a fait fini la mise en page comme j'aimerais qu'il bug pas, je l'ai fait directement en html et je le copierai dans un nouveau message pour qu'il apparaissent le 1 ou 2 février. La traduction est finie, mais on a eu quelques problèmes pour mettre en ligne déjà cette version...

Didier a dit…

D'après l'historien François Roth, dans son livre "La guerre de 1870" les pertes totales dans ce conflit sont les suivantes :
Allemagne : 127883 hommes (dont 24031 tués et 14138 disparus). Auxquelles il faut ajouter 28596 morts de maladies.
France : 139000 morts, pour 143000 blessés, et 370000 prisonniers. On trouve à peu près les mêmes chiffres dans la plupart des bilans que j'ai pu consulter par ailleurs sur ce conflit... Aussi, votre estimation de "47000" tués côté allemand me parait des plus "fantaisistes".

Plusieurs historiens estiment que l'armée Prussienne et celles de ses alliés ont subies une véritable saignée lors de ce conflit, notamment, à cause des nombreux guet-apens tendus par les "francs tireurs". Ces derniers harcelaient les arrières des troupes prussiennes, notamment les ravitaillements en munitions et en nourriture.
En 1914, au tout début de l'invasion allemande, les stratèges militaires se souviendront encore avec terreur de ces corps francs de 1870, et nombre de personnes suspectées d'en faire partie, seront exécutées sur le champs sans autre forme de procès.

Autre erreur importante dans votre article ; quand vous écrivez, je cite : "Le 3ème Reich est né. Guillaume Ier est proclamé empereur allemand dans la Galerie des Glaces du château de Versailles le 18 juillet 1871". Que je sache, le troisième Reich a été créé par Adolf Hitler en 1933. En 1870 est né l'Empire allemand, appelé aussi "Deuxième Reich".

Cordialement,

Didier.

M.AUGRIS a dit…

Merci pour ces précisions et corrections. Je rappelle que ce travail a été réalisé par des élèves de première.
E.A.