vendredi 15 février 2008

Les Monuments aux Morts

Les monuments aux morts français de la Première Guerre mondiale.


La Première Guerre mondiale est la première expérience de mort de masse du vingtième siècle, la France à elle seule comptant environ 1 375 000 pertes, soit plus de 10% de la population masculine. Le peuple Français insiste sur la conséquence de la guerre, la mort, en choisissant l’appellation de « monuments aux morts », glorifiant ainsi les soldats morts aux combats. Ils perpétuent le souvenir des millions de combattants morts dans ce qui fut le premier conflit moderne.
Ces monuments sont aujourd'hui au cœur même
de notre mémoire nationale. Ils ont été construits sous demande des poilus survivants, dès 1917, par l'ensemble des communes de France. En effet, quinze monuments par jour étaient inaugurés par les français pendant les trois années qui suivirent l'Armistice.



Messages donnés par les monuments aux morts :


Il peut y avoir différentes dédicaces sur les monuments. Elles se réfèrent aux soldats morts, qu'ils soient glorieux, ou morts au champ d'honneur. La dédicace peut être simplement « A nos morts » comme à Vourles et à Ampuis. La présence d'urnes funéraires renforce le caractère funéraire, ainsi que la présence de croix religieuses. On retrouve des Croix de guerre, des lauriers et des casques sur ces monuments.



Formes des monuments aux morts :


1. Les Obélisques
Les monuments aux morts les plus nombreux sont ceux en forme obélisques, de belles statues, de belles croix. D’autres sont constitués de quelques colonnes et bien sûr des stèles ou des plaques dont un magnifique bas relief. Mais les obélisques sont sans doute les monuments les plus représentatifs et les plus représentés dans notre pays. En effet, plus d'un tiers des monuments érigés dans les villages sont des obélisques. Tout d'abord, l'obélisque possède une forme épurée, simple, élancée sans autres décorations que la dédicace et les noms. Les obélisques et pyramides sont des monuments depuis toujours ancrés dans l’histoire. Qu'il s'agisse de menhirs, de pierres carrées ou rectangulaires, ou d'obélisques représentent un symbole universel : signe de fécondité mais aussi fixateur d'esprit.
Parfois, l’obélisque est accompagnée d'obus qui l'encadrent ou de Croix de guerre. Celle-ci est quasiment toujours entourée de barrière, de chaînes reliées à chaque angle par un obus, un pilier, une colonne, une petite pyramide..., soit par une haie de lauriers, de cyprès, soit tout simplement par une grille. Un exemple bien représentatif est constitué cyprès, soit tout simplement par une grille. Un exemple bien représentatif est constitué par le monument de Pollionnay.


2. Les Poilus
D'autres types de monuments représentent des poilus, l'arme en main, plein d'espoir. Beaucoup représentent aussi un poilu debout le bras levé, tendu vers l'autre côté des tranchées. On peut imaginer que c'est la haine et la ranqueur ui est exprimée dans ce bras levé. La troisième façon de monument qui montre un Soldat présente le poilu, enfin libéré, s'en va rejoindre son village et ses proches. Le bras droit levé bien haut dans le ciel semble vouloir saluer les proches du haut de la colline qui surplombe son village. Le poilu a le sourire aux lèvres. Rit-il car il est heureux que la guerre soit finie, ou bien parce qu'il va revoir ses proches ? Cette attitude figée dans « l'éternité du granit » a fort bien du se répéter à chaque permission.La dernière mise en scene d'un Poilu sur un monument le montre mourant. Il est généralement couché sur son lit de mort.





3. Les monuments croix.

Les monuments-croix sont des monuments originaux car ils allient République et Religion. En effet, la présence régulière de palmes de lauriers, puis de Croix de guerre sur les montants même de la croix religieuse. La palme de lauriers représente le triomphe républicain. Ils sont situés au milieu d'un cimetière. Il s'agit d'une pierre levée terminée par une croix.







4. Les Plaques commémoratives.
Dans certaines villes, l'hommage aux Morts ne se fait que par la présence de plaques de marbres blanc apposées autour du socle et par la présence de quatre obus entourant ce socle.


Localisation des monuments ?
Les Monuments au Morts ne sont pas orientés au hasard. En effet, beaucoup d'entre eux sont orientés Est, Nord-Est. Cela signifie que les gens qui ont posés ces Monuments voulaient avoir une pensée de surveillance, de vigie. Ils ont pour mission de surveiller l'horizon et les plaines de l'Est par lesquelles, par deux fois, l'ennemi de la France s'est engouffré. De plus, ces monuments sont souvent ornés d'un coq, ce qui accentue cette vocation de guetteur.



Son chant réveille de la mort
Son chant annonce la venue du jour
­Son image est le symbole de la République Française



De plus, la position dominante du monument augmente cette impression qu'il joue le rôle de protecteur du village et de ses habitants.
Les choix de l'emplacement dans les villages les plus courants sont : près de la mairie, de l'école ou près de l'église, dans le cimetière, sur une place publique ou sur une place spéciale « Monuments aux Morts ».



Conclusion :
Nous pouvons conclure que les monuments aux morts sont de véritables temples pour les soldats morts au combat. L’argent investi par les communes pour l'édification d'un monument même simple a souvent amené cette celle-ci à s’endetter afin de réunir la somme nécessaire. Les monuments aux morts sont implantés dans des lieux précis, et représentent souvent des formes simples, ou des sculptures de poilus. Le message passé à travers ces monuments est l’honneur et la reconnaissance accordée aux soldats qui ont donnés leur vie pour défendre celle de leur patrie.










3 commentaires:

M.AUGRIS a dit…

Vous ne parlez pas des monuments originaux véhiculant un message. Rien sur l’Allemagne (difficile pour des non-germanistes...).
Pertinent mais incomplet.

Anonyme a dit…

OUI J,aurais aimé que l,on parle des monuments aux morts de l,Allemagne

Anonyme a dit…

C'est vrai que c'est incomplet mais personnellement j'ai trouvé ce sujet très bien exploité et détaillé, de plus chaque partie a un exemple donc merci au créateur de ce sujet.